Bolivie

Certainement un des pays des plus atypiques que j’ai traversé. Tellement certaines fois que ça en devient énervant ! D’autres fois on reste bouche bée et on se dit que ce serait plus simple et chaleureux si ça se passait un peu plus comme ça chez nous.

Je n’ai encore visité que le nord de la Bolivie et pourtant j’ai l’impression de vraiment baigner dedans, peut être l’effet « La Paz » ! Je pense comme ça rapidemment à la montagne de cheveux laissés sur le trottoir devant l’hostel tous les soirs par les coiffeurs, aux chiens errants qui du coup s’amusent bien dedans, au contraste des boliviens merveilleux rencontrés et des boliviens qui font preuve d’un refus catégorique de négocier, renseigner, discuter, a la limite du racisme parfois envers les touriste uniquement, je pense également aux klaxons qui semblent doubler de decibels à deux heures du matin, mais aussi au chauffage et à l’eau chaude qui n’éxistent pas ici (tout comme le PQ d’ailleurs) malgré une température souvent proche de zéro. Je pense aussi aux couples que je vois se balader avec bonnet, echarpe, chaussettes, habits en polaires et qui trimbalent leur enfants en swit a capuche, pantacourts et tongues – il y a des situations comme ça que j’ai vraiment envie de prendre en photo, mais je n’y arrive pas.

Face a tout ça il y a aussi des paysages, aventures et boliviens toujours plus incroyables à decouvrir, on a envie de continuer et d’en apprendre toujours plus sur ce pays, de savoir que :

  • Il y a quelques années encore, l’inflation de la monnaie était telle que les boliviens allaient chercher leur paie avec des brouettes.
  • Le Che Guevara est mort en bolivie il y a maintenant près de 50 ans (exécuté le 9 octobre 1967 à La Higuera)
  • La dynamite n’est plus jetée dans la rue lors des manifestations qui ont lieu en ce moment (c’est trop aimable)
  • La gare des bus de la ville de « La Paz » a été designée par Gustave Eiffel, oui oui le même que celui de notre bonne veille tour Eiffel !

Lac Titicaca

J’ai déja un peu parlé du lac Titicaca dans mon précédent article du Pérou mais l’aventure a continuée aussi en passant par la ville Copacabana en Bolivie, et c’était tellement génial qu’il m’est impossible de ne pas en parler.

Copacabana

Petite ville en bord du lac Titicaca, elle est cependant beaucoup plus vivante que Puno au Pérou.

Isla Del Sol

A partir de Copacabana, un bateau de 2 heures m’a déposé au sud de l’Isla Del Sol. De là, 4 heures de marches sont nécessaires pour rejoindre le nord. Je les ai un peu allongées ayant du mal a resister à la tentation de gravir le sommet le plus haut de l’ile – lieu sacré de cérémonie – auquel aucun chemin tracé ne semble mener et aucun touriste ne semble aller, le Puskallani.

Une fois la ballade a pied terminée, il est possible de dormir sur l’ile, la pluspart du temps chez des particuliers ayant tranformé leur maison en hostel de plusieurs chambres pour environ 60 Bolivianos la nuit.
N’écoutant que le fruit de mes recherches sur internet, j’ai passé 30 minutes à courir dans la ville de Challa Pampa située au nord-est de l’ile pour trouver la « Casa de Alfonso » que tout les locaux connaissent d’ailleurs.

Quelle agréable surprise ! Une authentique ferme oú des animaux : cochons, poules, oies, chiens se baladent en toute liberté ! les chambres sont basiques mais donnent une super vue sur les deux plages nord et sud de la ville. Je me suis electrocuté deux fois sous la douche en osant imaginer que je pourrais y trouver de l’eau chaude, mais qui vient chercher ce luxe ici ? il est ailleurs, le luxe est dans le temps qui semble innexistant ! Je suis resté une nuit supplémentaire et j’aurais facilement put rester une semaine si seulement j’avais prévu le coup, car il n’y a pas de distributeur de cash sur l’ile 😕 … mais au final c’est l’inverse qui aurait semblé étrange.
J’ai d’ailleurs fait la rencontre – grâce à Anne-Laure une française rencontrée sur l’ile – d’un autre français, Abram, que ça ne semblait pas dutout déranger car il vivait là, tout simplement, de fruits, d’eau de pluie et du lac, dans une baraque abandonnée, louée pour 20 dollars par mois ! Nous avons passé une super après-midi, assis-là, dans sa baraque à partager le mathé argentin qu’il nous servait et à parler de sciences, croyances, superstitions, drogues, religions … J’y pense maintenant, mais non je n’ai pas de photos de cet endroit, parfois, sortir le téléphone pour ramener des souvenirs passe soudain au second plan, et on profite encore plus !

« 1 de 4 »

La paz

Vallee de la Luna

La route de la mort

La route de la mort ou « Camino de la muerte ». Finalement pas si dangereux que ça pour les touristes, la route de la mort est surtout connue pour les – beaucoup trop gros – camions qui se croisaient à l’époque où elle était ouverte sur des portions beaucoup trop étroites… Une super belle balade à ne pas manquer qui commence à 4700 mètres d’altitude aux côtés de sommets enneigés, pour terminer dans une piscine au milieu de la jungle Amazonnienne à 1200m d’altitude.

Huayna Potosi

Le huayna Potosi est un des sommets à +6000 mètres les plus accessibles du monde. A une heure de La Paz, le guide nous emmène directement à 4300 mètres pour dormir à 5300 après une petite rando, puis le jour suivant c’est l’ascension jusqu’au sommet !

Je n’ai malheureusement pas pu y grimper, étant très malade la nuit d’avant … L’Amérique du Sud c’est aussi ça, j’ai croisé un nombre incalculable de personnes malades qui, comme moi, ont payé leur ascension pour rien : 1200 Bolivianos, soit 150 euros.

Un de mes regrets donc, n’ayant pas pu attendre 4 jours de plus, je me suis fait la promesse d’y retourner un jour. En attendant, je regarde désormais en avant il y a tellement d’autres choses incroyables à vivre dans ce pays, je vous laisse découvrir la suite

Sucre

Sans conteste, une des villes dans le TOP 3 de la Bolivie. Sucre est une ville calme, les maisons sont toutes blanches et les toîts en tuiles ce qui lui donne une magnifique allure sous le soleil.

Une petite histoire apprise lors de ma visite : il y a quelques années, les toits étaient en paille et terre, mais ils étaient le nid parfait pour des petits insectes en forme de scarabées, qui quelques années après vous avoir piqués causent le décès par gonflement du coeur oO. Il existe aujourd’hui un traitement, à condition de s’en apercevoir rapidement et de savoir que la piqûre provient de cet animal. Aujourd’hui les toits sont en tuile pour cette raison.

Potosi

Une jolie ville, sans plus. L’intérêt touristique principal – très mitigé – étant principalement les mines et mineurs toujours en activité à côté de la ville. La vieille ville fait néanmoins partit du patrimoine de l’UNESCO depuis 1987.

Les mines de Potosi

Du haut de ses 4824m d’altitude, la montagne « Cerro Rico » (Montagne Riche), autrefois exploitée pour ses réserves d’argent, l’est toujours aujourd’hui mais pour des mélanges d’autres minerais.

Les mineurs adhèrent à une coopérative, mais travaillent à leur compte. C’est en fonction de leur travail seul que leur revenu change. Ils doivent se fournir en matériel, explosif mais aussi mains d’oeuvre majeures (la loi l’oblige mais bon …).

Tupiza

Une ville aux allures de Far-West rendues aussi bien par son encerclement de montagne rouges mais encore par la décoration dans les restaurants, les motos sur les toits et dans les bars, les carrioles de têtes coupées de toros que l’on voit passer dans la rues … mais aussi et surtout par les balades en cheval à faire dans le désert de cactus situé à la sortie de la ville. Je la met volontiers dans le Top 3 des villes en Bolivie !

Depuis Tupiza, il est également possible d’acheter un tours de 4 jours pour le Sud Lipez et la Salar de Uyuni au prix de 1200 bolivianos. Il n’y a il me semble que 4 agences dans la cette petite ville, bien plus comfortable pour séjouer que Uyuni… pour le moment …

Les Portes du diables

 

Sud Lipez

Pfiou, quelle région HALLUCINANTE ! je déconseille fortement le tour au Salar de Uyuni seul depuis la ville de Uyuni au profit d’un tour de 4 jours depuis la ville de Tupiza qui permet de traverser tout le Sud Lipez et de terminer sur le Salar. On commence simplement par un désert de cactus absolument immense, puis l’on continue sur la Ciudad Del Encanto composée des formations verticales et argileuses formées par le vent et la pluie, puis on arrive au niveau des montagnes aux sommet enneigés à 5000m d’altittude, c’est donc normal qu’il y ait de la glace et de la neige sur le chemin, puis des lagons … un vert, un rose,un noir ! Tout au long du trajet on croise des Lamas, des chinchillas, des aigles immenses, des renards, des flamands roses … cette région est vraiment incroyable, j’espère que mes photos vous aiderons à vous faire une idée :).

G0092485 G0132578
Warning: getimagesize(/homepages/5/d567064640/htdocs/clickandbuilds/TourDuMonde/wp-content/uploads/photo-gallery/Bolivie - Sud Lipez/thumb/G0162734.JPG): failed to open stream: No such file or directory in /homepages/5/d567064640/htdocs/clickandbuilds/TourDuMonde/wp-content/plugins/photo-gallery/frontend/views/BWGViewThumbnails.php on line 240

Warning: Division by zero in /homepages/5/d567064640/htdocs/clickandbuilds/TourDuMonde/wp-content/plugins/photo-gallery/frontend/views/BWGViewThumbnails.php on line 270

Warning: Division by zero in /homepages/5/d567064640/htdocs/clickandbuilds/TourDuMonde/wp-content/plugins/photo-gallery/frontend/views/BWGViewThumbnails.php on line 270
G0162734 IMG 20160717 094849 IMG 20160717 094901 IMG 20160717 110726 IMG 20160717 112047 IMG 20160717 112340 IMG 20160717 121908 IMG 20160717 123537 IMG 20160717 124426 IMG 20160717 134744 IMG 20160717 141920 IMG 20160717 141931 IMG 20160717 163815 IMG 20160717 170846 IMG 20160717 171247 IMG 20160718 090355 IMG 20160718 091315 IMG 20160718 091632 IMG 20160718 093104 IMG 20160718 093248 IMG 20160718 101823 IMG 20160718 101841 IMG 20160718 101847 IMG 20160718 103826 IMG 20160718 103839 IMG 20160718 104837 IMG 20160718 105156 IMG 20160718 105710
« 1 de 3 »

Salar de Uyuni

Que dire, grand, blanc, magnifique ! on peut y voir la courbure de la terre à l’horizon. Le couché de soleil se fait dans un mélange de bleu et orange tandis que derrière nous se passe un magnifique levé de lune dans un ciel dégradé bleu et rose…

Tarija

La troisième ville dans mon Top 3 de la Bolivie.

Alimentation

Classement par